Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

CGT DRANCY - Page 5

  • EN MAI, FAIT CE QU'IL TE PLAIT... POUR TON SALAIRE...

    syndicat, cgt, drancy, 93, droits, greve

     

     

    15 mai : manifestation à Paris. Départ 14h de Denfert Rochereau vers le Bd des Invalides

    Préavis de grève pour le JEUDI 15 mai 2014

    Madame la Ministre,

    C’est animé par un profond sentiment de colère que je vous écris aujourd’hui au nom de mon organisation syndicale. Je sais ce sentiment très largement partagé par les personnels de la Fonction publique.

    Les annonces du Premier ministre mercredi dernier constituent à notre endroit tout à la fois une provocation, une insulte et une agression.

    Une provocation car le Premier ministre vient d’exposer sa conception du résultat de la négociation salariale à venir avant même que celle-ci ait débuté.

    Une insulte car le Premier ministre prétend avoir de la reconnaissance pour les agents alors qu’il veut les condamner pour trois ans supplémentaires à la diète salariale et qu’il n’a même pas l’honnêteté intellectuelle de reconnaître qu’il mène une politique d’austérité.

    Une agression enfin car les coupes budgétaires annoncées vont continuer de dégrader la qualité du service public et les conditions de travail des agents.

    Nous le réaffirmons : la politique du gouvernement est injuste puisqu’elle pressure le monde du travail au profit du patronat et des actionnaires, qui en demanderont toujours plus. La politique gouvernementale est de surcroît inefficace puisque l’austérité handicape la consommation et de ce fait grève l’activité économique et donc l’emploi.

    Ces mesures mortifères concourent à ce que l’extrême droite rencontre un écho croissant dans le pays. Plusieurs milliers d’agents territoriaux expérimentent déjà ce qu’est la gestion municipale par ce courant politique. Le gouvernement porte une responsabilité écrasante dans cette situation qui met à mal notre République.

    Ce mercredi, le Premier ministre a donc fait le choix de l’épreuve de force avec les agents de la Fonction publique et leurs organisations syndicales.

    La CGT est résolue à tout faire pour construire le rapport de force unitaire afin d’imposer d’autres choix au gouvernement.

    Dans le cadre de l’appel unitaire des organisations syndicales de la Fonction publique, la Fédération CGT des Services publics dépose donc un préavis de grève de 0 à 24H pour la journée du jeudi 15 mai 2014, préavis couvrant l’ensemble des personnels de la Fonction publique territoriale.

    Avec les personnels, nous comptons bien contraindre le gouvernement à négocier, en particulier sur les revendications suivantes :

    • Le dégel immédiat de la valeur du point d’indice ;
    • Le rattrapage des pertes salariales ;
    • De meilleurs déroulements de carrière ;
    • La fin de la politique d’austérité et l’abondement des moyens pour le service public ;
    • La fin des suppressions d’emplois et des créations de postes partout où c’est nécessaire.
    • La réhabilitation du service public et de la Fonction publique comme outils d’intérêt général, garants de la satisfaction des besoins de la population, de la permanence de la justice sociale et territoriale, et du développement économique.

    Nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations

    Pour la Fédération CGT des Services Publics,
    Baptiste TALBOT,
    Secrétaire général

  • Talbot SG CGT sur LCI


    invite-talbot-LCI-19mars2014 par ht93700

  • Les territoriaux au Forum de l'UD CGT 93 "La violence des riches ; coût du capital"


    intro Herve HOSSANT SG CGT UD 93 par ht93700

    Forum 2 eme partie par ht93700

    forum 3 partie par ht93700


     
    forum 4 partie par ht93700

    Forum 5 partie par ht93700

    Forum questions 6 partie par ht93700

    Forum 7 partie par ht93700

    Forum 8 partie par ht93700

    Forum 9 partie par ht93700

    Forum 10 partie et fin par ht93700

  • Questions aux candidats à la représentativité de la Ville de Drancy

     

    SYNDICAT CGT DES FONCTIONNAIRES

    TERRITORIAUX ET AGENTS PUBLICS  DE DRANCY

     

    A l’attention de mesdames et messieurs les candidat(e)s aux élections municipales de Drancy

    Le 7 mars  2014

     

    Mesdames, Messieurs,

     

     

    Comme vous le savez, la CGT, syndicat majoritaire chez les fonctionnaires territoriaux et agents publics de Drancy, est très attachée à la distinction entre les actions syndicales et politiques. C’est pourquoi nous nous adressons à vous en tant que futur employeur potentiel des salariés de la ville que nous sommes et que nous représentons.

    Les discussions avec nos collègues et notre expérience des problèmes de notre ville amènent une série de questionnements récurrents :

     

    NOS EMPLOIS

     

    Tout d’abord nous aimerions connaitre vos intentions concernant les embauches et les remplacements des départs en retraite que ce soit au niveau du personnel d’encadrement que des agents d’exécution. Depuis de nombreuses années, la population de Drancy et la masse de travail, afférentes et nouvelles, augmentent mais les effectifs de nos services diminuent ce qui entrainentdes surcharges de travail, une disparition de certains services publics, voir dans certains cas, une baisse de qualité des services rendus à la population. Nous désirerions savoir quels sont vos choix et les orientations que vous comptez impulser dans le domaine de l’effectif des fonctionnaires et des services ?

     

    NOS CARRIERES

     

    Dans un ordre d’idée similaire, les récentes évolutions de nos échelles de salaires font qu’il faut un peu plus d’une vingtaine d’année pour qu’un(e) fonctionnaire atteigne l’indice de rémunération maximum de son grade. Passé ce moment,sa carrière et sa rémunération stagne tant qu’il n’a pas fait l’objet d’une promotion ou d’un avancement de grade. Sans cela, l’agent perd tout bénéfice de son ancienneté potentiellementjusqu’à son départ à la retraite. Le blocage des déroulements de carrière est donc une question centrale et nous aimerions savoir quelles sont vos intentions concernant les nominations après concours et examens, les promotions et les avancements de grade ?

     

    NOTRE ACTIVITE SOCIALE

     

    Notre Comité d’Action Social et Culturel, association qui permet de favoriser l’activité sociale, culturel et de loisirs des agents et de leur famille est importante pour le personnel. Le cout des prestations s’envole alors que la convention subvention municipale à 1 % de la masse salariale de la Ville et de l’OPH (sans le CCAS qui ne s’acquitte pas de sa part depuis des années) lui n’évolue pas en proportion. Il faudrait une base s’adaptant à l’augmentation annuelle du cout de la vie. De plus une augmentation progressive  jusqu’au 3 % de la masse salariale brut (chiffre de référence budgétaire) est une de nos revendications de longue date. La politique sociale fait partie de vos obligations.

    Que comptez-vous faire dans ce domaine ?

     

    LE SUPPLEMENT DE TRAITEMENT

     

    L'IEMP, l’Indemnité d’Exercice des Missions des Préfectures reste, malgré quelques annonces récentes, un blocage à Drancy alors qu’elle est de droit. Notre rémunération est en deux temps, le traitement indiciaire modifié au niveau national et le régime indemnitaire décidé au niveau local. Localement, le respect du personnel, et la reconnaissance du travail accompli commence par lui donner les moyens de vivre. Les agents n’attendent pas des primes une quelconque motivation financière  mais bien le respect du travail fournis. Le principe de l’égalité au fronton de la mairie se doit de redevenir une réalité dans la rémunération des agents de la ville. Nous en avons assez d’apprendre tous les ans que des millions d’euros qui auraient dû servir à notre rémunération, à améliorer l’outil de travail ou à embaucher des collègues pour soulager les surcharges de travail ont été transférés du budget de fonctionnement sur le budget d’investissement pour faire du décorum et de l’apparat. C’est donc sur cette question des moyens et des choix envers le personnel que nous nous permettons de vous interpeller. ?

     

    LE DIALOGUE SOCIAL

     

    Nous ne pouvons que faire le constat d’un dialogue social réduit à son strict minimum à Drancy. Quelle  est votre vision du futur dans ce domaine ? Qu’elles moyens financiers, matériels et de temps pensez vous investir sur cette question et quelle orientation politique comptez-vous adopter à ce sujet ?

     

    Nous attendons vos réponses afin de pouvoir les publier sur notre site internet dans la période autorisée par la loi.

     

    Dans cette attente nous vous prions de recevoir, mesdames, messieurs, l’assurance de notre considération attentive.

     

     

    LA CGT

    question aux candidats élections municipales 2014.pdf